BLUM

Publié le par LAURENCE NOYER

Léon Blum : La Revue Blanche, 15 mai 1896 « Histoires Naturelles » « M. Renard a produit avec les Histoires naturelles un nouveau chef-d’œuvre. C’est aussi la perfection d’une manière, mais à la fois la plus neuve, la plus fermée et la plus aiguë de ce temps. Il me semble que M. Renard n’a jamais montré plus fortement ses qualités maîtresses d’écrivain. Il retrouve l’ensemble des objets, la vie juste des êtres, avec des lumières de dessous, des aspects imprévus, des métaphores éloignées. Il applique l’œil de si près sur les choses qu’aucun essai de mouvement ne lui échappe plus. Je préfère encore Poil de Carotte aux Histoires naturelles, mais je ne me lasserai jamais de parler de M. Renard, parce que personne n’a plus que lui l’amour, la dévotion, le respect de la littérature – et c’est un amour heureux, et une dévotion toujours exaucée. »

Publié dans PRESS BOOK

Commenter cet article