CLOPORTES

Publié le par LAURENCE NOYER

En argot, le "cloporte" désigne le portier ou le concierge, celui qui "clôt-porte" et moisit toute la journée sous un porche ou dans une loge. Par extension, la métaphore est fréquemment attribuée aux êtres dont l'immobilité, érigée en système, est la marque la plus évidente de la médiocrité. Ainsi en va-t-il de tous ces personnages que la bêtise condamne à tourner en rond ou à faire du sur-place.

Céline Grenaud, extrait de "Les Cloportes ou le récit lucifuge", actes du Colloque (26 et 27 mars 2010

Publié dans LES CLOPORTES

Commenter cet article