COMPOSITION 2

Publié le par LAURENCE NOYER

Jules Renard composait ses livres une fois qu'ils étaient terminés. C'est dire qu'il n'y a pas, dans la plupart des livres de Renard, de composition à proprement parler, mais un simple "arrangement" postérieur à une conception et à une exécution fragmentaire.

Renard ne composait pas de livres. Il écrivait des proses, qu'il reliait ensuite tant bien que mal. Poil de Carotte, et la plupart des ouvrages de Renard, sont faits de "tranche de vie", suivant la célèbre formule, qui nous semble s'appliquer ici parfaitement. Il ne faut donc pas envisager Poil de Carotte comme un livre mais comme une suite de récits indépendants les uns des autres. Lorsque les textes qu'il avait donnés aux journaux et aux revues étaient en nombre suffisant pour constituer un volume, Renard songeait à leur présentation.

Ce n'est certes pas par l'architecture de ses livres que Renard faisait oeuvre d'artiste. Il le savait bien, et, parfois, le regrettait:

"Dans une carrière, j'arrache avec mes ongles des cailloux polis: je ne construirai jamais rien"

Mais dans un autre passage du Journal, par l'image la plus juste, il nous indique la seule attitude à prendre en face de son oeuvre:

"Je ne fais pas de roman. Ce que je produis, je vous l'offre dans mes livres. C'est à peu près la récolte d'une année. Dites si elle est bonne ou mauvaise, mais ne dites pas que vous auriez préféré autre chose"

Cette récolte offre la variété de celle que fait Le Vieux dans sa vigne, qui lui "rapporte fidèlement des poires sauvages, de petites pêches aigres, des noisettes, des groseilles blanches ou rouges, et même quelques asperges"

Léon Guichard: l'oeuvre et l'âme de Jules Renard

Publié dans style

Commenter cet article