Henri Bachelin : Mercure de France, 15 octobre  1938

Publié le par LAURENCE NOYER

Henri Bachelin : Mercure de France, 15 octobre  1938 « Quelques lumières sur une œuvre posthume de Jules Renard C’est la première fois que Bachelin (Mme Renard venait de disparaitre) évoque publiquement le Journal de Renard : il comprend 54 cahiers cartonnés (à partir de 1891, ils comportent plus de 300 pages) . Il rappelle que Mme Renard n’était pas favorable à cette publication. Elle avait raison à sa manière. Elle n’admettait pas qu’elle et les siens fussent exposés à la curiosité publique, et comme servis en pature à des lecteurs inconnus et peut être malveillants. Il déclare qu’il a supprimé les notes dont Renard avait tiré parti pour ses livres, surtout en ce qui concerne ce qu’il appelait son « village ». Elles sont en quantité respectable. Il est gênant de lire, dans le journal des Goncourt, des pages qu’on retrouve dans leurs romans. On voit l’importance des suppressions, qui étaient nécessairement arbitraires. »

Commenter cet article