Léopold Lacour : La Revue de Paris avril 1927 « Le Pain de Ménage »

Publié le par LAURENCE NOYER

Léopold Lacour : La Revue de Paris avril 1927 « Le Pain de Ménage » « Le plaisir de Rompre et ce Pain de Ménage qui furent les débuts de Jules Renard au théâtre sont peut-être ce qu’il y a de plus joliment et de plus finement ciselés – Ils eussent plu à Musset des Proverbes… Ce sont en effet des pièce de moralistes, et les personnages y ont l’esprit et le ton parisiens »

Commenter cet article