Jacques Bens, Horay ; Jules Renard en verve (livre) 1971

Publié le par LAURENCE NOYER

« Qu’est-ce que la « verve » ? Pour la définir, les dictionnaires, comme le Grand Littré et le Petit Larousse, ont recours à une métaphore « chaleur d’imagination », disent-ils […] Bonheur d’expression qui surprend le lecteur, arrêté soudain par un « mot », un réflexion, une répartie, dont la justesse et la cocasserie inattendue le laissent ravi devant la page ouverte. Depuis que la langue existe, la verve n’appartient qu’à ceux qui sont pris par la rage des mots et du verbe. Bref, tous les grands créateurs et les virtuoses du langage. Mais elle n’apparaît pas seulement dans les œuvres imprimées ; certains la confient à leur journal intime, ou la sèment en formules heureuses dans la conversation. Les plus brillantes (qui ne sont pas toujours les plus connues) sont rassemblées dans cette collection »

Commenter cet article