Céline Chouard : Le Journal du centre, 13 mars 1997 « Sur les traces de Jules Renard »

Publié le par LAURENCE NOYER

Céline Chouard : Le Journal du centre, 13 mars 1997 « Sur les traces de Jules Renard » Les Lettres retrouvées un nouvel éclarage sur les relations de l’auteur de Poil de Carotte avec ses contemporains, Maurice Barrès ou Léon Blum, Alfred Vallette ou Tristan Bernard… Jules Renard apparaît, au fil de ces lettres, comme un personnage plus complexe que l’auteur de bons mots qu’il peut représenter aujourd’hui. « C’est une déviation de l’esprit que de vouloir limiter cet écrivain à ce côté auteur gai. Pour moi, c’est d’abord un style. C’est un auteur qui a su garder sa petite place et qui continue à être lu. » Tout a été pratiquement écrit sur Jules Renard ; « Il reste à faire une biographie plus complète et pourquoi pas rassembler toute la correspondance en une seule fois. » A l’autre bout de la planète, les Japonais ont entrepris la traduction des œuvres de Jules Renard. « Il parait que ça marche bien au pays du Soleil Levant. Pour une fois que la culture française s’exporte ! »

Céline Chouard : Le Journal du centre, 13 mars 1997 « Sur les traces de Jules Renard »

Commenter cet article